chez moi
mon 1er manuscrit refusé





Je leur avais envoyé "Un Sacré rêve", sous son premier titre "Paroles d'Ange". J'ai osé. Je leur ai envoyé le manuscrit de mon premier livre qui m'a été dicté au sens propre du terme et en vers pendant deux ans, sur le plateau du Larzac dans un mobil-home sans eau courante ni électricité. J'ai été obligé de l'écrire même avec 20 cm de neige, en parka dans la hutte avec ma fille et mon ex-femme. Un de mes trucs dingues. J'étais passé de 10 000 euros par mois à 300 et je me suis réfugié chez elles. Va savoir ce qui m'a pris, mais j'ai adoré.

Je leur ai donc envoyé en me disant que les 6 premiers manuscrits d'Hemingway avaient été refusés. Ca me rassure toujours. Et j'ai reçu ces mots :



JMG : le plus gentil

"J'ai longuement hésité avant de vous écrire à propos du manuscrit que vous m'avez envoyé en mars dernier. Ayant été auteur avant de devenir éditeur, je sais la peine que l'on éprouve quand un travail auquel on s'est consacré pendant de longs mois vous revient avec un refus à la clé. C'est toujours avec un réel regret que je renvoie des manuscrits quand, après les avoir fait étudier par un comité de lecture et les avoir lu personnellement, je dois prendre la décision de les refuser. Nous recevons en moyenne huit manuscrits par semaine et, malheureusement, nous n'avons pas la capacité de tous les publier. Votre texte est bien écrit, émouvant même, mais je crains, hélas, qu'il n'intéresse qu'un public restreint et ne trouve pas sa place en librairie…"  etc, bonne chance et formule de politesse…


Ariane : la lettre type par excellence !

" Nous avons reçu, etc… Toutefois notre comité de lecture  n'a pas retenu votre manuscrit. Nous tenons cependant à souligner les qualités de votre travail et nous vous souhaitons bonne continuité et tout le succès possible…"


Jouvence : des gentils !

" Nous vous remercions, etc… Malgré l'intérêt que suscitait votre manuscrit, nous sommes au regret de vous annoncer que celui-ci n'a pu être retenu. Néanmoins, nous souhaiterions souligner le caractère exceptionnel de votre œuvre…"


Le Cherche Midi : net et précis


" Je vous remercie, etc… Paroles d'Ange se lit sans peine mais cela ne correspond pas tout à fait à notre ligne éditoriale…"


Grasset : les pires


" Nous vous remercions, etc… Notre capacité d'accueil en matière de fiction française est trop limitée pour que nous ne nous concentrions pas exclusivement sur les textes qui nous enthousiasment par leur force, leur originalité, leur style. En toute franchise, nous n'avons pas ressenti cet élan dans le cas présent…"


JC Lattès : entre deux !


" Merci de, etc… Malgré d'évidentes qualités d'écriture, nous avons le regret, etc…













mon 1er manuscrit refusé
L'éditoLes éditos mai 2017...Les éditos mars 2011/juin 2016Bric à BracLe conte de SourisYoupi ! L'école est finieLe fonctionnement de notre cerveaumerde aux annonceursItinérrancesanticonformisteMots de MaitresM'écrireMa vie